Mon Pérou en soie

Françoise Thuillier poursuit avec le même enthousiasme le travail qu’Elena Izcué avait entrepris un siècle auparavant en redonnant vie à des motifs de ses ancêtres péruviens par le biais du textile et de la mode.

La première collection que Françoise Thuillier a dessiné comporte 15 motifs très différents inspirés par des cultures péruviennes du 7ème au 16ème siècle : certaines ethnies avaient recours à la géométrie, la symétrie, la répétition, les damiers, les imbrications… Ces inspirations donneront lieu à des motifs abstraits, retravaillés et mis en couleur par FT. D’autres cultures utilisaient plus volonté le registre de la faune locale (condor, crabe, poisson, serpent, etc) et, ou bien des représentations de guerriers ou de divinités, qui, mis en valeur par de nouvelles gammes colorées et enrichies par des frises, orneront les foulards de Françoise Thuillier dont les motifs seront plus figuratifs et auront d’emblée une connotation péruvienne plus marquée.

La richesse et la modernité des motifs utilisés par Françoise Thuillier sur ces foulards donneront lieu à des produits dérivés (linge de maison, arts de la table, coussin, sac, papeterie, etc) permettant aux jeunes générations de découvrir la richesse des cultures préhispaniques du Pérou.

Parution prochaine (décembre) de mon livre « Mon Pérou en soie » illustré et commenté par Sara Beatriz Guardia et José Rosas Ribeyro.

Interview en espagnol de 18mn (RFI en espagnol ). Voir l’interview.

Qui est Françoise Thuillier ?

Françoise Thuillier, graphiste française, vit et travaille à Paris. Diplômée de l’école supérieure des Arts appliqués Duperré (1978). Travaille au studio d’art graphique de l’Imprimerie nationale (passeport français, Bons du Trésor, affiche des Droits de l’homme, plaquettes pour les ministères français, etc).

Vit au Colombie pendant 10 ans, anime des ateliers de peinture et découvre des cultures précolombiennes. De retour à Paris, elle prend la direction de la galerie Edifor Jean Briance (galerie dédiée au groupe
« Panique » autour de Roland Topor) à Saint-Germain-des-Prés où elle organise près d’une centaine d’expositions en dix ans (2005-2015).

Elle expose personnellement en mai 2014 « le rêve du papillon », une série de 24 papillons sur des sujets aussi variés que la marée noire, le cancer du sein, l’amour fou, ou encore la folie et aussi son thème de prédilection : les cultures d’Amérique latine.

En 2015, Françoise Thuillier présente sa première collection de foulards en soie (15 motifs différents sur des carrés et écharpes) dessinés sur ordinateur et imprimés en numérique sur du twill de soie à Lyon. Ils seront présentés et vendus à la galerie Edifor Jean Briance à Paris et sur le site www.francoisethuillier.com.

Mise à jour…
Votre panier est actuellement vide.